Info

Les effets de la température sur la contraction musculaire


La température affecte grandement la capacité des muscles à se contracter. La température de vos muscles est importante, ainsi que la température ambiante. L'exercice par temps froid ne peut pas toujours être évité, mais un échauffement adéquat peut vous aider à obtenir une contraction musculaire optimale. Un bon régime alimentaire est également important pour maintenir des muscles sains et peut aider à éviter les blessures.

Contraction musculaire

La contraction musculaire est alimentée par l'absorption d'oxygène dans les muscles. L'oxygène est aspiré par les poumons et transporté dans le sang par l'hémoglobine. Chaque molécule d'hémoglobine porte quatre molécules d'oxygène. La vitesse à laquelle les molécules d'oxygène se détachent de l'hémoglobine affecte la quantité d'oxygène dans les muscles et des niveaux plus élevés d'oxygène permettent une plus grande force de contraction musculaire.

Température

La température peut grandement affecter la capacité de votre muscle à se contracter. Il est plus difficile pour les muscles de se contracter par temps froid que par temps chaud. La température affecte la facilité avec laquelle l'oxygène est libéré par l'hémoglobine. Par temps froid, l'oxygène est plus étroitement lié à l'hémoglobine et ne se dégage pas aussi facilement. Ce taux de libération plus lent réduit la quantité d'oxygène disponible pour vos muscles, ce qui rend la contraction plus difficile. Vous ressentez cela comme une raideur dans vos muscles. L'inverse est vrai par temps chaud; l'oxygène se dégage facilement de l'hémoglobine par temps chaud, fournissant un apport constant en oxygène et permettant à vos muscles de se contracter facilement.

Réchauffer

Les températures froides peuvent réduire considérablement la capacité de contracter vos muscles. L'exercice avec des muscles froids peut entraîner des blessures, y compris des tensions musculaires. Réchauffez vos muscles avant tout type d’exercice, même si la température ambiante n’est pas très froide. Des exercices d'étirement doux peuvent aider à améliorer la circulation des muscles et à les réchauffer. Cela permet à l'oxygène d'entrer plus facilement dans vos muscles et peut éviter des blessures graves. Étirez les groupes musculaires que vous êtes sur le point d'utiliser avant chaque séance d'entraînement.

Autres facteurs

L'alimentation, l'hydratation et l'équilibre électrolytique sont d'autres facteurs qui influencent la contraction musculaire. Votre régime alimentaire est important pour le maintien de la santé musculaire. Ayez une alimentation riche en fruits et en légumes afin de consommer suffisamment de vitamines et de minéraux. En outre, prenez suffisamment de protéines, car elles agissent comme des éléments constitutifs du muscle. Une bonne hydratation aidera à réduire le risque de déshydratation, ce qui peut empêcher les muscles de se contracter correctement et entraîner des blessures ou des crampes musculaires. Un déséquilibre électrolytique peut également affecter la contraction musculaire, entraînant des crampes et des blessures. En règle générale, une bonne hydratation maintient l'équilibre des électrolytes. Veillez donc à rester bien hydraté.