Info

Définir l'étirement isostatique


L'étirement isostatique est une forme avancée d'entraînement à la flexibilité. Cependant, cela doit être effectué avec prudence. Ce type d'étirement est utilisé pour développer une amplitude de mouvement extrême associant les arts martiaux et certaines formes de danse. L'étirement isostatique est également appelé étirement isométrique; pour ceux qui recherchent un étirement intense pour améliorer leurs capacités sportives, cela peut être l'étirement pour vous.

Comment ça fonctionne

Lorsqu'un muscle s'étire, certaines fibres musculaires s'allongent et d'autres restent au repos. Plus l'étirement est intense, plus les fibres s'étirent à pleine capacité. L'étirement isostatique se produit lorsqu'un muscle est déjà engagé dans une position étirée et que des fibres musculaires supplémentaires, qui autrement seraient restées au repos, sont également étirées. Les fibres musculaires qui se reposent seront extraites des extrémités du groupe musculaire contracté. Les fibres qui sont dans la position étirée avant la contraction isostatique sont empêchées de se contracter et peuvent donc s'étirer plus loin qu'elles ne le pourraient autrement.

Échantillons d'étirements

Vous n'utilisez pas le mouvement avec l'étirement isostatique. Au lieu de cela, vos muscles se contractent pendant que la résistance est appliquée afin d'empêcher le mouvement et l'étirement. La résistance peut provenir d'un partenaire d'entraînement, d'une machine ou même d'un objet externe, tel qu'un mur. Pour utiliser l'étirement isostatique des ischio-jambiers, allongez-vous sur le dos et soulevez votre jambe droite. Demandez à un partenaire d’entraînement de vous protéger de l’extension de votre jambe lorsque vous contractez les ischio-jambiers en poussant la jambe vers le sol. Continuez cette contraction pendant six à 10 secondes. Répétez sur la jambe gauche. Pour tendre la poitrine, utilisez une colonne ou une barre fixe dans votre gymnase local. Tenez-vous dos à la barre ou à la colonne et pliez votre bras droit de manière à ce que le coude soit à 90 degrés. Placez votre coude droit derrière la barre ou la colonne. Tournez votre torse vers la gauche. Flex votre poitrine et appuyez votre bras droit plus loin contre la barre ou la chaise. Maintenez la position pendant 10 à 15 secondes.

La fréquence

Pour que le sretching isostatique soit bénéfique, attendez au moins 48 heures entre les séances d’étirement isostatique. Pendant les entraînements, effectuez un exercice isostatique par groupe de muscles. Effectuer deux à cinq séries avec un seul représentant par série; maintenez chaque étirement pendant au moins 10 secondes et au plus 15 secondes.

Avertissements

Réchauffez les muscles avant de les étirer. Si vous effectuez un entraînement spécifiquement pour les étirements, incluez au moins 10 minutes d'exercices d'échauffement. Les étirements isostatiques ne sont pas recommandés pour les personnes âgées de 18 ans ou moins. Ce type d'étirement chez les jeunes peut perturber la croissance musculaire. Les adolescents cessent normalement de grandir à l'âge de 16 ans, mais leurs tissus musculaires continuent à se développer jusqu'à l'âge de 18 ans. Si vous jouez lors d'un événement, n'intégrez pas d'étirement isostatique dans votre programme d'échauffement. Les contractions isostatiques fatiguent la musculature, ce qui vous empêchera de donner le meilleur de vous-même pendant un événement.