Info

La bonne posture pour le VTT


Au moins trois postures sont utilisées presque chaque fois que vous montez sur un vélo de montagne. Le cross-country est la posture simple qui déplace le vélo sur un terrain plat. La posture d'escalade est utilisée lorsque vous montez des collines et la posture de descente est utilisée pour descendre ou déplacer le vélo sur un terrain accidenté. Mélangez ces trois formes et vous pourrez aller n'importe où en VTT.

Cross-country

Pour faire du vélo de montagne confortablement en mode cross-country, asseyez-vous sur le siège et placez les deux pieds sur les pédales et les deux mains sur le guidon. Commencez à pédaler et passez à la vitesse la plus grande à l'avant et à la vitesse médiane à l'arrière. Penchez-vous légèrement en avant. Votre torse doit être incliné vers l'avant de 90 degrés à un angle compris entre 10 et 15 degrés. Inclinez légèrement votre tête en arrière et regardez sous la visière de votre casque. Votre cou devrait être confortable et vous devriez avoir une bonne vue du sentier devant vous. Il devrait y avoir une légère courbure dans les deux coudes sans pression excessive sur les paumes des mains du guidon. Si les paumes de vos mains sont engourdies après la conduite, vous êtes penché trop en avant. essayez de vous pencher plus en arrière. Votre torse doit être confortable sans trop s’étirer pour atteindre le guidon.

Escalade

Passez à la vitesse la plus petite à l'avant et à la vitesse la plus grande à l'arrière lorsque vous commencez à gravir une pente raide. Faites glisser le siège aussi loin que possible vers l'avant. C'est bien de s'asseoir sur le nez du siège. Plus la colline est escarpée, plus vous devez glisser vers l'avant. Hunch en avant sur le vélo. Pliez les deux coudes de 15 à 20 degrés ou plus. Si votre vélo a des rallonges de guidon - ces objets qui ressemblent à des cornes de vache - placez vos mains dessus. Tirez sur le guidon ou les rallonges du guidon pendant que vous écrasez les pédales.

Descendant

Faites glisser le plus loin possible sur le siège. Étirez vos bras bien droit si vous en avez besoin. Ce n'est pas grave si vous pouvez à peine atteindre le guidon, du moment que vous le pouvez. Vous devez avoir deux doigts entourant le guidon de chaque côté et deux doigts sur chaque levier de frein. Les cyclistes de montagne se réfèrent à cette posture de la main comme "deux haut et deux bas." Maintenir la pression sur les leviers de frein: plus la pente est raide, plus la pression est forte. Gardez plus de pression sur la main droite que sur la gauche. Si le pneu arrière patine de temps en temps sur la terre en descendant, c'est très bien. Vous pouvez descendre en utilisant n'importe quelle combinaison de vitesses que vous voulez, mais il est préférable de passer aux vitesses les plus grandes devant et les plus petites à l'arrière. Cela tend la chaîne et l'empêche de gifler et de rebondir.

Technique

La posture de conduite technique est utilisée lorsque la piste est rugueuse, pleine de creux, de nids de poule, de débris, de roches, de branches d'arbres, de gravier, de terre, ou à tout moment où le vélo peut devenir instable. La posture technique peut également être utilisée dans la descente en fonction de l'état du sentier. Levez-vous sur les pédales mais gardez les jambes pliées. Vos fesses ne devraient pas être à plus de quelques centimètres du siège. Votre torse ne devrait pas être plié en avant d’environ 5 ou 10 degrés. Vous devriez avoir deux doigts sur le guidon et deux sur les freins. L'idée derrière la position technique est d'utiliser vos genoux et vos jambes comme amortisseurs. Lorsque le vélo se déplace sur un matériau rugueux, laissez vos jambes absorber le rebond du cadre du vélo. Ne laissez pas le transfert rebondir sur votre torse. Gardez-le confiné à vos jambes. Ne vous asseyez pas jusqu'à ce que les choses redeviennent lisses

Dimensionnement

Il est à noter que si vous ne pouvez pas atteindre une ou plusieurs des postures de manière confortable, votre vélo risque de ne pas vous convenir. Si vous avez mal, si vous ressentez un engourdissement qui ne disparaît pas entre vos paumes, vos doigts ou votre arrière-train, votre vélo est probablement trop petit. Si vous avez mal aux jambes, votre vélo est peut-être trop gros. Les cadres de vélo de montagne sont très tolérants, mais si vous n'êtes pas sûr que cela vous convient, faites-le vérifier par un professionnel. Les employés des magasins de vélos n’ont probablement besoin que de vous jeter un coup d’œil sur leur vélo pour voir comment il s’ajuste. Si des ajustements mineurs sont nécessaires, ils peuvent vous aider à les effectuer.